100 ans de Suzuki : Suzuki Belgique restaure une Fronte

Suzuki Belgique n'est pas opposé à certains projets fous. Voilà pourquoi ils s'aventurent dans la restauration d’une Suzuki Fronte. Une Suzuki quoi ?!

La Fronte a été le premier modèle de Suzuki importé en Europe dans les années 1960. La marque construisait des motos et des voitures depuis 1920, mais ce n'est que lors de la vague asiatique des années 1960 que Suzuki a inondé le marché européen aux côtés de Mitsubishi et de Toyota.

Ils le faisaient principalement avec de petites voitures. Abordables et intéressantes, bien qu'il ait fallu attendre la crise pétrolière des années 70 pour que le citoyen européen s'intéresse vraiment à une voiture avec la cylindrée d’une bouteille d'eau.

La Fronte a été la première Suzuki à mettre le pied sur le continent, cela s'est passé en 1967 et ils n'ont pas fait cela à la légère. En raison de la différence de marché, le moteur à deux temps de 360 cm3 à trois cylindres a été remplacé par un moteur de 457 cm3. Encore peu de centimètres cubes mais déjà confortable pour le trafic que nous avions à l'époque.

Récemment, Suzuki a reçu un appel de Mahy Automobiles. Suite au nettoyage de leurs voitures de rechange, on leur a demandé s'ils étaient intéressés par l'une des voitures dont ils se débarrassaient, une Suzuki Fronte rouge. Pour faire court, par une journée ensoleillée de 2020, les hommes de Suzuki étaient aux portes de Mahy Automobiles pour repêcher la Fronte entre deux poussiéreuses VW Beetle etAston Martin afin de la ramener au quartier général.

Savaient-ils dans quoi ils s'embarquaient ? On leur a remis un dossier contenant le document original de la présentation de la voiture à la presse en 1967, signé par le grand patron de Suzuki Belgique lui-même. Il contenait également un LP, faisant la promotion de la chanson de Suzuki...

Chez Suzuki, ils n'ont pas opté pour les petites réparations. En concertation avec Febiac Job On Wheels, ils ont fait en sorte qu'une petite équipe de quelques passionnés et même un professeur de technologie automobile puissent s'occuper de la restauration du premier modèle Suzuki sur le sol belge. Et vous devriez la voir là, cettee petite rouge. En prenant comme référence les autres voitures du hangar de Suzuki, on ne peut que constater à quel point la Fronte est minuscule.

L'origine du nom Fronte n'est pas claire. Peut-être que cela fait référence au front du concepteur, car c'est ainsi que l'on traduit littéralement "front", et non au moteur, qui se trouve à l'arrière. Il ne fait pas non plus référence au système de propulsion de la voiture, qui fonctionne également sur les roues arrière. Il faudra un certain temps avant que ce spécimen ne soit à nouveau entraîné, car le moteur...est toujours en morceaux! Une entreprise de Malines s'occupe de la révision du moteur et doit parfois faire preuve d'une grande créativité. Des roulements qui ne sont plus fabriqués, des caoutchoucs qui ne se trouvent plus... Ce ne sont là que quelques-unes des choses que vous rencontrez en tant que restaurateur d'objets anciens.

La carrosserie aussi a besoin d'amour. Bien que la peinture ne soit pas affectée par la rouille, il y a d'autres problèmes qui font obstacle à la restauration. À l'origine, la voiture était bitumée à l'intérieur pour l'isolation. Cependant, ce truc ne s'enlève pas aussi facilement, alors ils ont décidé chez Suzuki qu'ils devaient travailler avec de la glace. La glace sèche, combinée à de l'alcool pur, a fait durcir rapidement le bitume pour qu'ils puissent le taper en vrac. L'exploitation a eu lieu plus tard, lorsqu'il s'est avéré que le nouveau bitume n'était pas non plus très facile à façonner.

Aujourd'hui, la Fronte est toujours en projet de construction. La révision du moteur est quasiment terminée et toutes sortes de pièces ont été rassemblées. La tête de delco a été trouvé après plusieurs mois de recherche par un enthousiaste de 82 ans de la province du Limbourg, qui avait également une Fronte jaune en parfait état. Les pare-chocs avant et arrière ont ensuite été complètement décapés de la rouille, cloués avec des couches de cuivre, puis complètement rechromés. Saviez-vous que la Suzuki Fronte de 1967 a des jantes dont il suffit de visser les deux parties ensemble ?

Un dernier fait, peut-être le plus embarrassant : à l'époque, Stirling Moss était chargé de promouvoir la Fronte. Il a conduit la voiture de Milan à Rome et Naples sur l'autoroute A1. Vitesse moyenne : 122 km/h !

Quels sont les futurs plans de Suzuki pour cette Fronte ? Une fois la voiture entièrement assemblée, ils la feront participer à toutes sortes de rallyes classiques. Ne vous attendez pas à des records de vitesse avec cette petite, mais attendez-vous à ce qu'elle attire beaucoup d'attention. Il existe une deuxième voiture doneur chez l'importateur et, à long terme, il est prévu d'échanger le moteur avec une des motos classiques de Suzuki. Vous lirez plus tard si cela fonctionnera.

Auteur: Sven
Commentaires: 0 reacties

Derniers articles publiés

Commentaires

Laissez un commentaire