Essai : Jeep Gladiator (2021)

Essai : Jeep Gladiator 2021

30 ans après que Jeep ait mis le nom de Gladiator au frigo, une nouvelle version est sortie. Récemment, l'Américain a également atterri en Europe, ce qui nous a permis de l'emmener faire un tour. Ou mieux : une randonnée, compte tenu de sa grande taille.

Cela fait longtemps que Jeep n'a pas eu de pick-up dans sa gamme. Le dernier pick-up était la Comanche, une voiture basée sur le Cherokee de 1985 et celle-ci n'était même pas officiellement importée en Belgique.

GRAND FRÈRE

La Jeep Gladiator ressemble à une version longue de la Jeep Wrangler. Une à laquelle ils ont même ajouté une benne. Cela peut sembler être le cas de l'extérieur, mais Jeep a passé beaucoup de temps à développer ce Gladiator. Il reprend le nom de la série de pick-up lancée dans les années 60. La raison pour laquelle il n'y a pas eu de pick-up dans la gamme Jeep pendant 30 ans, selon les initiés, est le grand succès du Wrangler ; il n'y avait donc ni le temps ni l'espace pour une ligne de pick-up supplémentaire.

Jeep Gladiator (2021) rijtest

KIT DE CONSTRUCTION

Ainsi, une telle Jeep Gladiator a l'air massive, avec ses 5,5 mètres de long, elle peut rivaliser avec une Mercedes Classe S. Du moins en termes de longueur, car la Jeep Gladiator ressemble à un kit de construction LEGO. Les panneaux de toit avant peuvent être retirés, le pare-brise peut être abaissé et dans l'accoudoir de la console centrale, il y a un jeu de clés qui peut même être utilisé pour dévisser les portes. Nous n'avons pas l'intention de le faire, car le risque d'endommager la peinture. Cependant, cela montre la forte teneur en MacGyver de ce Gladiateur, malgré sa longueur.

Jeep Gladiator (2021) rijtest

Cette longueur disparaît dans le néant quand on la compare à d'autres pick-up américains qui sont arrivés dans notre pays. Un RAM 1500, pour ne citer que lui, est beaucoup plus large et semble dominer le Gladiator. Cela fait du Gladiator le plus petit, presque le plus confortable des pick-up du pack américain.

Total Vertical

Mais ne vous y trompez pas, le Gladiator est un pick-up à part entière. Il transporte sans problème 726 kg de matériel dans sa benne et ne rechignera pas si son crochet d’attelage reçoit une masse d'environ 2,7 tonnes. Ce que vous ne diriez pas, c'est que l'intérieur est au top. Sobre à l’américaine, mais ”to the point”. Le tableau de bord, qui n'est situé que quelques centimètres derrière le pare-brise presque vertical, est tout de même moderne.

Jeep Gladiator (2021) rijtest

Il n'y a pas de compteurs numériques, ce qui signifie que cette Gladiator doit être l'une des dernières voitures à ne pas disposer de ce gadget. Il est équipée d'un système multimédia UConnect avec un écran tactile de 7 pouces. Vous connaissez le système des autres modèles du groupe Stellantis, anciennement FCA, même si le Gladiator reçoit une application pour le tout-terrain, où vous pouvez lire les angles de pente, entre autres choses.

TOUJOURS LES PNEUS

Cette sortie a failli mal tourner, car sur le chemin vers le lieu sélectionné pour les photos, une vis a décidé de s'enfoncer dans notre pneu avant. On ne s’est pas laissé abattre si facilement, juste un petit changement et nous étions de nouveau en route. En tout-terrain, il s'est avéré que le choix des pneus Bridgestone H/T s'est rapidement traduit par des rainures pleines qui glissent volontiers dans le peu de boue que nous avons rencontré. Une fois de plus, les pneus semblent être le choix le plus important si vous ne voulez pas que votre Jeep s'enlise. Sur les tronçons moins boueux, nous avons constaté que le Gladiator se tire de chaque rainure et de chaque colline comme un cheval de trait, tandis que l'empattement long assure la stabilité et constitue plutôt un avantage. Faites attention en descendant une colline, le porte-à-faux avant est beaucoup plus court que l'arrière. Jeep utilise des caméras avant et arrière pour vous guider en toute sécurité sur le terrain. La bonne nouvelle, c'est qu’elles sont même disponibles avec un nettoyeur haute pression, ce qui vous permet de rincer la boue sans sortir de la voiture.

Jeep Gladiator (2021) rijtest

Ces caméras peuvent également être utilisées pour le stationnement. Bien que ce Gladiator ressemble à une simple Jeep, il est plus difficile d'estimer ses dimensions spacieuses. On préfère s'asseoir dedans plutôt que de se tenir devant, car le pare-chocs avant surdimensionné frappe votre serviteur juste au-dessus du genou. Sur la route, le Gladiator se comporte de manière moins nerveuse que le Wrangler sur lequel il est basé et cela aussi est un avantage. Nous avons conduit le 3,0 litres diesel qui, avec ses 264 ch, est plutôt puissant. Le fait qu’il soit parfois bruyant est dû à la boîte automatique à huit rapports que Jeep livre de série.

Jeep Gladiator (2021) rijtest

58 200 euros, c'est le prix de base du Jeep Gladiator au catalogue. L'Overland bleu que nous avons conduit dépasse déjà les 64 900 euros. TVA incluse, bien sûr. Cela remet le Gladiator au niveau des RAM . Un Ford Ranger Wildtrak bien équipé coûte 42 955 euros. Un coup d'œil à la liste de prix américaine nous indique que l'importation du Gladiator dans notre pays ajoute une somme importante à son prix.

CONCLUSION

Vous n'avez pas besoin d'un Gladiateur mais vous en voudrez un. Il n'est pas le plus grand du lot et il n'a pas la meilleure capacité de chargement, mais c'est le pick-up dans lequel vous êtes heureux de pouvoir monter chaque matin. Contrairement à la concurrence, ce Gladiator est un mode de vie qui s'avère également utile. Ne vous approchez pas de la ville, car les grandes dimensions et les angles morts pourraient vous réserver de mauvaises surprises.

Auteur: Sven
Commentaires: 0 reacties

Tags

Derniers articles publiés

Commentaires

Laissez un commentaire