La Chine veut…moins de marque auto électriques !

La Chine veut moins de marque électriques

La Chine, le plus grand marché au monde pour les voitures électriques, veut moins de marques de voitures électriques sur son marché intérieur. Elle ne veut pas accabler les marques étrangères, mais elle veut limiter le peloton des petites marques automobiles locales. Les petits acteurs seront invités à fusionner avec les grands.

Croyez-le ou non, la Chine compte actuellement environ 300 marques automobiles qui produisent et vendent des voitures électriques. Bien qu'il y ait de grands acteurs parmi eux, il s'agit souvent de petites entreprises locales qui ne vendent pas toujours des électriques qualitatives. Le gouvernement chinois veut maintenant y mettre un terme en réduisant le nombre. Officiellement, le gouvernement déclare qu'il encouragera les fusions entre entreprises ; officieusement, on suppose que ce sera fusionner ou disparaître.

RESTER SUR LE MARCHÉ

La raison pour laquelle la Chine souhaite soudainement se débarrasser d'une série de joueurs pourrait bien être liée à la pénurie mondiale de micropuces. La Chine veut se positionner comme le plus grand producteur de voitures électriques (et d'électronique en général). En créant quelques parapluies géants sous lesquels les marques automobiles doivent coopérer, les matières premières peuvent être centralisées. Aujourd'hui encore, la Chine accorde souvent des subventions à des entreprises qui font faillite peu de temps après. Un gaspillage inutile d'argent et de ressources, bien sûr.

La décision du gouvernement chinois s'inscrit dans un plan plus vaste. La Chine souhaite également commencer à vendre des voitures électriques dans des zones plus rurales et veut améliorer l'infrastructure de recharge dans tout le pays. En outre, elle a une peur bleue de perdre son avance en matière de production et ses besoins de production au niveau mondial. Par exemple, elle a déjà infligé des amendes à certaines entreprises de microprocesseurs qui gonflaient artificiellement les prix pour le marché international.

Auteur: Auteur: Yves
Reacties: 0 reacties

Tags

Laatst gepubliceerd

Reacties

Uw reactie

Recente reacties

Laatste rijtesten

Alle rijtesten

Laatste reportages

Alle reportages

Laatste nieuws

Alle nieuws