Morand Cars : la future hypercar suisse

Morand Cars Hypercar Swiss 2021

Le constructeur suisse Morand Cars veut lancer sur le marché, d'ici 2023, une hypercar pouvant être équipée d'un moteur hybride ou électrique. Derrière ce projet se cachent de grands noms de la Formule 1 et du Mans. Cela suffira-t-il à faire passer le projet du rêve à la réalité ?

La Suisse a gagné un deuxième constructeur automobile. Après Piëch Automotive (qui s'en souvient encore ?), Morand Cars a surgi des montagnes. Un projet de Benoît Morand et Eric Boullier. Wiedadde ? Eh bien, un ancien propriétaire de l'équipe du Mans et un ancien directeur de l'équipe Lotus F1. Pas de mauviettes donc. Ils rêvent tous deux à voix haute d'une hypercar suisse.

CONCURRENTE DE LA TESLA ROADSTER

Cette hypercar n'a pas encore de nom, mais elle a des spécifications. Il s'agit de collecter des fonds. La voiture sera construite en fibre de carbone et en composite, et les clients auront le choix entre deux groupes motopropulseurs. Il existe une configuration hybride composée d'un V10 de 5,2 litres assisté par un moteur électrique entre le moteur et la boîte de vitesses. En bref : une Audi R8 ou une Lamborghini Huracan hybride. Avec un moteur électrique sur chaque roue avant, Morand Cars parle d'une puissance totale de 1100 chevaux. Une batterie compacte de 4,5 kWh devrait permettre une autonomie électrique de 50 kilomètres. Bien que vous devriez prendre cela avec un sérieux grain de sel.

Morand Cars Hypercar Swiss 2021

Vous préférez ne pas avoir de moteur à bord ? Vous pouvez également opter pour une alternative électrique. Les Suisses placeront ensuite quatre moteurs électriques (un à chaque roue) bons pour une puissance système de 1 950 ch. Sur le territoire de la Tesla Roadster, en d'autres termes. Les moteurs tirent leur énergie d'une batterie de 70 kWh qui devrait avoir une densité énergétique supérieure à celle de la batterie d'une Formule E. Pour les techniciens, cela représente environ 180Wh/kg. Morand Cars espère livrer ses premiers exemplaires d'ici 2023. Coût, indépendamment du choix du moteur : 2,3 millions de francs suisses. Bien que vous puissiez aussi passer avec 2 millions d'euros. Verrons-nous un jour cette voiture en production ? L'espoir fait vivre…

Auteur: Auteur: Yves
Commentaires: 0 reacties

Derniers articles publiés

Commentaires

Laissez un commentaire