Euh…Mitsubishi ne quitte pas l’Europe pour finir ?

Dans un communiqué de presse, l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a annoncé que Mitsubishi produira deux modèles pour "des marchés sélectionnés en Europe". Le départ annoncé l’année passée était-il alors une fake news?

Mitsubishi a annoncé à la fin de l'année dernière qu'il fermait ses portes au marché européen parce qu'il n'était plus rentable pour une si petite marque en Europe. La marque a ainsi scellé le sort de nombreux importateurs et d'une multitude de revendeurs.

Aujourd'hui, l'alliance semble revenir sur cette décision en annonçant que Mitsubishi construira deux modèles basés sur des modèles Renault existants. Cela permettra à la marque d'économiser beaucoup de frais de développement et d'utiliser des modèles qui répondent déjà aux réglementations européennes de plus en plus strictes en matière de normes d'émission.

Changement de logo ?

Il s'agirait de deux modèles ”frères” produits dans les usines Renault, même s'ils recevront quelques modifications pour conserver l'ADN Mitsubishi. Est-ce qu'il y a de l'ingénierie de badge ? Et est-ce qu'on verra une Renault Clio déguisée en Mitsubishi Colt ? Ou la Mégane R.S. sera-t-elle la dernière version de la Lancer Evo ? Il semble plus probable que Mitsubishi obtienne sa propre version de la Megane eVision de Renault. .

Ce qui est certain, c'est qu'en ajoutant les deux modèles frères, Mitsubishi ajoute l'Eclipse Cross PHEV à sa gamme, car il n'y a aucune mention du nouvel Outlander dans le communiqué de presse. L'alliance ne précise pas non plus quels sont les "marchés sélectionnés en Europe".

Derniers articles publiés

Commentaires

Laissez un commentaire

alle elektrische auto's in 2024, vlaamse premie

Commentaires récents

Derniers Essais

Tous les essais

Derniers Chroni

Tous les reportages

Dernières Actualités

Tous les actualités