Essai : MG5 Electric (2022)

MG5 Electric essai 2022

Les voitures électriques poussent comme des champignons. On ne peut pas en dire autant des types de carrosserie, car que la plupart d'entre elles sont des SUV, des berlines ou des compactes. Le break électrique est maintenant - enfin - là. Merci à MG. Cela fait-il de la MG5 l'ultime touche-à-tout ?

Vous vous souvenez de l'époque où les SUV n'étaient achetés que par l'élite et où les crossovers n'avaient pas encore été inventés ? Eh bien, ce n'était il y a pas si longtemps. C'était une époque où le break dominait le paysage urbain européen. Mais les choses peuvent aller vite. Parce que le break est en voie d'extinction. Surtout dans les segments inférieurs du monde automobile. Avec l'avènement de l’électrique, il semblait que le type de break pratique allait disparaître. MG donne maintenant un peu de contre-courant avec cette MG5, un break 100% électrique avec une autonomie théorique de 380 km et un prix attractif.

Comme POLESTAR

MG utilise une formule familière pour son break électrique. Tout comme son frère ZS EV, la marque chinoise prend une voiture à moteur à combustion interne du marché international et électrifie ce modèle pour l'Europe. Ou, pour le dire autrement : cette MG5 n'a pas été conçue d'un point de vue électrique. De ce fait, elle a un aspect remarquablement "classique". Seule la trappe de chargement sur l’avant plutôt anonyme indique qu'il est possible de pomper de la puissance dans cette MG5. Le flanc présente une ligne de caisse gracieuse et montre une fois de plus qu’elle a été conçue en pensant au marché chinois (ils aiment les lignes organiques là-bas). Le pare-chocs ajoute un soupçon de sportivité sans être trop prononcé.

MG5 Electric Rijtest 2022

On y regarder de plus près, on remarquer également que cette MG5 est un peut haute sur patte, c’est presque une caricature. Comme une sorte de MG5 Allroad ou MG5 Cross sur laquelle on aurait oublié de coller des garde-boue. Cependant, cette hauteur de caisse étonnante n'était pas là pour lui donner une allure de crossover. Non, MG devait pouvoir placer une grosse batterie sous ce break. Afin de ne pas avoir à trop découper l'intérieur, une partie de la batterie est littéralement suspendue à la carrosserie. Parce qu'il vaut mieux ne pas érafler la batterie sur les dos d'âne, la marque a décidé de placer son break un peu plus haut sur ses pieds. Après tout, Polestar fait de même avec sa 2.

INTÉRIEUR chalereux

Tant l’extérieur est anonyme, tant l’habitacle est chaleureux et moderne. MG n'utilise pas une ligne de design fixe sur ses modèles, donc l'intérieur de cette MG5 est complètement différent de celui de la ZS EV, de l'EHS et du Marvel R. Avec ce break, la marque chinoise a clairement cherché à donner une impression d'espace. Surtout si vous optez pour l'intérieur gris. Des accents bleus élargissent visuellement le tableau de bord et les deux grands écrans ne peuvent être évités. En utilisant des matériaux de qualité aux bons endroits, vous n'aurez pas l'impression de conduire une voiture bon marché. La solide console centrale avec le sélecteur de vitesse cache un grand compartiment de rangement avec des points de charge. La logique règne en maître dans ce MG5. Tout est là où vous vous attendez à ce qu'il soit et la modernité gênante (fonctionnement de la climatisation) est réduite au minimum.

MG5 Electric Rijtest 2022

Bien sûr, un break doit aussi être spacieux. Alors, qu'en est-il ? Sortir avec quatre personnes dans cette MG5 n'est certainement pas difficile. On est assis assez haut (à l'avant comme à l'arrière) et l’assise des sièges pourrait être un peu plus longue pour nos jambes européennes. À part ça, il n'y a vraiment pas de quoi se plaindre. On peut en dire autant du coffre. Avec un volume de 479 litres, la MG5 se situe entre, par exemple, les Volkswagen ID.3 et ID.4. Ce volume n'établit pas de nouvelles normes, mais il est certainement assez spacieux pour cette électrique. Car il ne faut pas oublier que cette MG5 est garée entre le segment B et C. Ou en d'autres termes : entre Polo et Golf. Toutefois, un détail important : avec la banquette arrière rabattue, pas de plancher de chargement plat.

2 VERSIONS, CHARGE RAPIDE (LENTE)

Alors les constructeurs européens développent un ensemble limité de groupes motopropulseurs pour ensuite les plaquer sur tous les modèles de la gamme, MG a une philosophie différente. Cette MG5 utilise son propre groupe motopropulseur. Ou plus exactement : 2 groupes motopropulseurs. Vous pouvez donc obtenir cette MG5 en version Standard Range et Long Range. La première utilise une batterie de 46 kWh (net) et un moteur sur l'essieu avant de 177 ch. Le modèle Long Range est équipé d'une batterie de 57 kWh (net) et d'un moteur électrique de 156 ch. Le couple pour les deux modèles est de 280 Nm.

MG5 Electric Rijtest 2022

Ne tournons pas autour du pot, ce sont de bonnes valeurs. Tant en termes de performances (zéro à cent en 8,3 secondes) que d'autonomie. En revanche, il est un peu étrange que son frère crossover ZS EV dispose d'une version "Long Range" avec une batterie de 68 kWh. Quoi qu'il en soit, cette MG5 peut être chargée à 11 kW ou 87 kW en charge rapide. Des valeurs peu impressionnantes car sur les longs trajets, il faudra charger un peu plus lentement que la majorité des électriques modernes qui atteignent souvent +200 kW.

CONDUITE RELAXANTE

Le premier break électrique en Europe, il n'y a donc aucune référence à battre. Alors, comment se comporte-t-il ? Eh bien, pas très différent de la majorité des électriques modernes. À quoi vous attendiez-vous ? En raison de sa garde au sol plus élevée et de sa position assise relativement haute dans l'habitacle, on a même l'impression de conduire un crossover plutôt qu'un break (plus bas). Pour le réglage, MG a clairement opté pour une configuration neutre. La MG5 traite tout ce que vous lui lancez dans les roues de manière plutôt sèche. Pas de drame, pas d'inconfort.

MG5 Electric Rijtest 2022

Cela n'a rien d'impressionnant, mais si les bases sont bonnes, le groupe motopropulseur électrique élève le tout à un niveau supérieur, bien sûr. L'accélération est remarquablement douce - surtout pour la version 177 ch - et grâce à l'infusion de puissance (au lieu d'ouvrir immédiatement l'accélérateur à fond), l'essieu avant ne perd pas le cap dans les accélérations soudaines. De plus, grâce au système KERS de cette MG5, il est possible de conduire à une pédale. En résumé, conduire cette MG5 est une activité relaxante. La consommation ? Cela dépend de votre utilisation, bien sûr. Devinez quelque part entre 16 kWh/100 km et 20 kWh/100 km. En fonction du lieu, de la température et du pantalon que vous portez à ce moment-là. C’est comme ça que ça se passe avec les électriques. En Français : environ 350 km avec le MG5 Long Range.

MOINS CHER QU'UNE GOLF VARIANT !

Bien sûr, il existe sur le marché des véhicules électriques dotés de batteries beaucoup plus puissantes ou d'équipements beaucoup plus sophistiqués. Mais les comparer serait passer quelque peu à côté de l'objectif de cette MG5. MG souhaite principalement disposer d'un deuxième véhicule électrique sans contrainte dans sa gamme, à côté du ZS EV. En se concentrant sur les bons détails, la marque chinoise parvient à maintenir un prix bas. Cette MG5 Electric coûte moins de 34 000 € dans sa version de base généreusement équipée. Et cela la rend moins chère qu'une Volkswagen Golf Variant vide avec moteur à essence. Vous préférez la grande batterie à bord ? Le prix augmente donc de 3 000 €. Un petit luxe supplémentaire ? C'est 1 500 € de plus. Et c'est tout ce qu'il y a à faire.

MG5 Electric Rijtest 2022

MG sait comme personne d'autre dans le paysage des électriques comment présenter un bon rapport qualité-prix. Pour éclairer votre vision électrique : une Opel Corsa électrique coûte 30 000 € et un Citroën Berlingo électrique coûte 36 550 €. Le seul concurrent de la MG5 vient donc de sa propre écurie. Parce que le ZS EV n'est pas plus cher et que dans sa version Long Range, il dispose d'une plus grande batterie. Ça fait presque mal de le dire, mais une belle alternative à ce break électrique... est un crossover électrique ! Bon, il nous reste plus qu’à aller se rincer la bouche.

CONCLUSION

Lorsque MG se tient à l'écart du piège du haut de gamme, elle parvient à proposer de très bonnes voitures. La MG5 est un break spacieux, confortable et raisonnablement bien fini qui parvient à combiner un groupe motopropulseur électrique avec un prix acceptable. Il ne fait aucun doute que la majorité des constructeurs automobiles européens n'ont aucune idée de la manière de commercialiser leur propre break électrique à ce prix…

MG5 Electric Rijtest 2022

Specificaties

Motor

électrique

Vermogen

177pk

Koppel

280 Nm

Overbrenging

rapport fixe

Aandrijving

voorwiel

Gewicht

1 562 kg

Prijs basismodel

€ 33 985.00

0 tot 100 km/u

8.30 sec

Min. kofferinhoud

479 L

Laatst gepubliceerd

Reacties

Uw reactie